Menu

Melles : inauguration de la cabane de Sestagnous

Dimanche 17 juillet 2016. C’est le grand jour. C’est la journée d’inauguration de la cabane de Sestagnous. Grands, jeunes, très grands, très jeunes, tous étaient là pour fêter la fin des travaux de la cabane.

120 à 130 personnes sont montées pour marquer cette journée et témoigner de leur attachement à ces montagnes, à ces cabanes qui font partie du patrimoine des Pyrénées. L’exercice à commencé dès le samedi après-midi. La mairie ne reculant devant aucun sacrifice avait acheté pour l’occasion un hélicoptère et avait aussi transformé le parking de Labach en héli-station.

L'hélico de "Melles Airlines" en approche sur l'hélistation de Melles.
L’hélico de « Melles Airlines » en approche sur l’héli-station de Melles.

Des autocars ont permis d’acheminer les passagers depuis le village jusqu’à l’héliport. Là, une charmante hôtesse assurait l’embarquement dans l’hélicoptère. Le pilote, ancien chauffeur routier polonais qui terminait sa reconversion, s’est bien débrouillé et c’est sans aucun problème que l’ensemble des passagers à retrouvé le sol ferme après quelques minutes de vol.

Philippe, notre pilote.
Philippe, notre pilote.

D’autres, ont fait le chemin à pieds. Ca, s’était le samedi. Et le dimanche matin, on a remis ça. Et vers midi, c’est 120 à 130 personnes qui étaient réunies autour de la cabane.

Les retrouvailles étant faites, Annie Ayral, maire de la commune, prononça un discours pour remercier les participants du jour et ceux qui avaient oeuvré à la construction. Alban Dubois, chef de file du projet donna les explications techniques de la construction.

Madame le Maire.
Madame le Maire.
Alban explique les péripéties de la construction.
Alban explique les péripéties de la construction.

Tout le monde est attentif. Et il y a du monde…

Ca fait du monde.
Ca fait du monde.

Puis c’est l’heure de l’apéritif et du repas. Là, on aurait pu tenir une semaine.

On papote, on boit, on échange, on se retrouve. Vive la fête.
On papote, on boit, on échange, on se retrouve. Vive la fête.
Jusque là, tout va bien.
Jusque là, tout va bien.
Une vue du self.
Une vue du self.

Pendant que les parents boivent et se calent l’estomac, les enfants, faisant de l’auto-surveillance, s’initient aux plaisirs de la montagne.

Aller dire bonjour aux ânes,

La relève.
La relève.

Manger des myrtilles,

Hum ! des myrtilles.
Hum ! des myrtilles.

grimper,

Les parents boivent, les petits grimpent. C'est chouette.
Les parents boivent, les petits grimpent. C’est chouette.

En arrière cuisine, c’est pas du repos. Il faut les alimenter toutes ces bouches. Mais, à Melles, nous avons quelques spécialistes. 3 agneaux des frères SAGUET ont été sacrifiés pour l’occasion. Il y a en pour environ 3 m2 de côtelettes.

Combien vous en voulez ? Ben, 3 m2.
Combien vous en voulez ? Ben, 3 m2.

Pendant que les uns salent et poivrent, d’autres alimentent le feu.

C'est un feu de braises avec un grand B
C’est un feu de braises avec un grand B

Et puis : ça grille….et là, à coté, la centrale de Golfech c’est de la roupie de sansonnet.

La grillade.
La grillade.

Le temps s’écoule. Les anciens nous content le temps ou leurs jambes leurs permettaient de courir la montagne, après les brebis, après les isards, ou pour faire de la contrebande avec l’Espagne toute proche.

On cherche l'ombre.
On cherche l’ombre.
On est pas bien là ?
On est pas bien là ?

C’est la fête. On apprend à se connaître. On discute. On apprécie le moment présent.

Le coin des jeunes.
Le coin des jeunes.
Madame le Maire assure le service.
Madame le Maire assure le service.
Edouard le fustier de Savoie. Elle est bien claire cette timbale...
Edouard le fustier de Savoie. Elle est bien claire cette timbale…
Une entorse ne coupe pas l'appétit.
Une entorse ne coupe pas l’appétit.

Une délégation de nos voisins du Mourtis est aussi des nôtres. Ils doivent avoir du sang de gallinacés, ils ont passé la journée au milieu des myrtilles.

La délégation du Mourtis.
La délégation du Mourtis.

Le male Pyros était aussi invité. Il a apprécié cette journée et la photo en témoigne.

Pyros était aussi invité.
Pyros était aussi invité.

Et puis, comme tout a une fin, c’est le retour dans la vallée, par les airs ou à pattes.

Melles Airlines
Melles Airlines
Le retour
Le retour

Une bien belle journée que ce dimanche 17 juillet 2016. Comme on dit, ça crée du lien. Nous en avons bien besoin et ça fait du bien.

PS : l’hélicoptère sera vendu très prochainement par le service des domaines. Ceci permettra le financement d’un lac en pente qui sera situé sous la cabane.

Le pilote a été reconduit à la frontière.

 

4 comments

jean michel desplan

Encore une fois, super photos Gérard. Et aussi super commentaires… Encore merci.

    Vincent équé

    Merci gerard c’est enorme ce que tu as fait
    Vincent et vero

      Desplan

      Merci Gérard, je ne te connaissais pas ce talent de poète. Très belles photos et je ne parle pas des commentaires.

Michel

Félicitations Gérard. Très belles photos et des commentaires à couper le souffle. J’adore ton humour.
Jean Michel à eu une idée géniale avec ce lac en pente. Vivement qu’il soit réalisé.
Biz à tous.
Christine et Michel

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.